Le trompe-l’œil

Vous enduire en erreur

Peint à même le support mural (porte, mur, plafond) qu’il sert et prolonge, le trompe-l’œil désigne une peinture qui donne l’illusion de la réalité, par un excellent rendu du relief apparent de l’objet, ceci grâce à un jeu d’ombres et de lumières.

Fausses (et délicieuses) impressions

C’est un art connu et pratiqué depuis l’Antiquité. Traditionnellement décoratif, l’art du trompe-l’œil s’applique aussi bien à l’imitation de la matière : faux marbre, faux bois ou fausses pierres qu’à l’imitation du relief : fausses moulures ou fausses sculptures.

Patience et minutie sont les deux mamelles du trompe-l’œil

Art du faux, par sa minutie, il s’apparente à l’hyper-réalisme. Laissez-vous tromper !